L’UGECAM AQUITAINE AU COEUR DU PROJET RÉGIONAL SUR LA TÉLÉSANTÉ EN SSR

Dans le cadre du projet de promotion de la télésanté dans les SSR spécialisés de Nouvelle-Aquitaine, lancé par l’ARS, l’UGECAM Aquitaine va jouer un rôle de 1er plan. Carole Durier, gestionnaire de l’information médicale, a été nommée Animatrice Territoriale Télésanté SSR (ATT) en janvier 2021 et pilote l’ensemble du projet pour l’une des 4 grappes de Gironde. Notre grappe comprend notre CMPR de la Tour de Gassies (établissement pilote, dont le référent télésanté est le Dr Rémi Klotz), notre CSSR Les Lauriers (établissement accompagné, dont le référent télésanté est le Dr Sophie Herpe), et le SSR de la polyclinique Bordeaux-Caudéran (établissement accompagné, dont le référent télésanté est Me Hélène Sultana).
L’objectif du projet : développer 3 parcours de télésanté dans chacun des 70 SSR spécialisés de Nouvelle Aquitaine regroupés en 18 grappes.


La télésanté regroupe la télémédecine (médecins) et le télésoin (auxiliaires médicaux). La télémédecine existe certes depuis une vingtaine d’années, mais la crise COVID a eu pour conséquence, dans l’urgence, une augmentation importante des actes réalisés à distance. C’est dans ce contexte que l’ARS a souhaité capitaliser sur cette expérience et faire évoluer les pratiques. Les intérêts sont multiples : améliorer le suivi des patients et leur accès aux soins, favoriser les échanges entre professionnels, participer à la coordination des soins…
À ce stade du projet, 11 parcours de soins particulièrement prometteurs ont déjà été définis au sein de chaque établissement, respectant le calendrier très serré de déploiement du projet, grâce à la mobilisation des référents et équipiers projet télésanté. Pour ne citer que deux exemples :
           • au CMPR La Tour de Gassies : téléconsultation au cabinet de leur orthoprothésiste, pour des patients amputés rentrés à leur domicile, après un séjour à Gassies
           • au CSSR Les Lauriers : téléconsultation de psychiatrie, pour des patients hospitalisés dans les secteurs addictologie ou nutrition, en dehors des vacations réalisées par le médecin psychiatre attaché à l’établissement.


Pour cela, les ATT sont accompagnés par l’ARS DD33, le DAC – PTA33, la CPAM 33 et le Groupement d’Intérêt Public ESEA « e-santé en action », qui est un partenaire important de ce projet, mettant à disposition son expérience et son expertise du numérique en santé.

*DAC : dispositifs d’appui à la coordination
*PTA : plateforme territoriale d’appui